Story

Un noël si particulier…

Un noël si particulier

Et voilà, Noël est passé… On commence à ranger le sapin, les guirlandes et cotillons pour déjà se retourner sur cette fin d’année si vite écoulée… J’ai toujours été amoureuse de la période de noël. Amoureuse de sa magie, de la promesse de retrouvailles avec la famille, les amis, autour de repas tous plus copieux et arrosés les uns que les autres. Oui mais voilà, cette année nous étions 3. Et ce noël a pris une toute autre saveur. Des premières décos à l’arrachage de ses premiers cadeaux, mon noël a tant changé… 

 

Mon beau sapin…

Sur fond de White Christmas de Frank Sinatra 

Le 1er décembre lance officiellement le top départ pour l’arrivée du sapin. J’ai cette année dit adieu (ou juste au revoir) au beau Nordmann et à sa belle odeur si familière pour acheter un sapin artificiel… On a vu mieux en terme de magie de noël, je vous l’accorde. Mais concernant  la gestion des épines en parallèle de l’étape « je rampe en commando » de Bébé Loup, j’ai préféré ne pas me poser de questions… Mais une fois la première guirlande électrique installée, finalement, ce n’était plus si grave. Elle buvait son biberon du soir dans les bras de Papa Loup quand elle a découvert, ses yeux grand ouvert, le scintillement coloré… Le reste de la déco a eu le même effet, la laissant ébahie devant toutes les couleurs, qui bougent et clignotent.  Cette année, je ne suis donc pas la seule à aimer habiller toute notre maison de couleurs. Et ses yeux pétillants me font fondre littéralement je l’avoue

Bébé Loup à l’atelier du Père Noël…

Sur fond de Little Saint Nick des The Beach Boys

Cette année, nous avions pas mal de paquets à emballer… Et ses siestes n’étaient pas assez longues pour me permettre de tout faire ! Alors installée dans sa belle Tripp Trap, je lui ai expliqué que nous étions embauchées par les lutins pour leur filer un coup de mains. Attentive aux bruits du papier plié, elle a adoré s’enroulé de bolduc rose, comme un gros paquet cadeau ! Ça nous a beaucoup fait rire, même s’il m’a fallu ensuite plusieurs minutes pour délivrer son bras… Soudainement, emballer les cadeaux étaient devenu plus sympa… Finissant en dansant toutes les 2 comme les oies dans les Aristochats !

IMG_20190102_212258.jpg

Le tout premier cadeau de noël…

Sur fond de Let it Snow de Dean Martin

A pratiquement 30 ans, je reconnais que la magie de noël est un peu moins grande qu’à mes 5 ans… L’illusion du passage du Père Noël pendant mon sommeil, ne laissant que quelques miettes dans une assiette et un verre de lait à moitié bu, a laissé place à un pragmatique « qu’est-ce que tu veux pour noël ? », et un « hoooo merci, c’est exactement le téléphone que je voulais (et que j’ai été m’acheter moi-même car tu n’as pas eu le temps) »… Alors cette année, mon paquet a eu beaucoup moins d’importance… Je défie les mamans me lisant de se rappeler du cadeau qu’elles ont eu lors du premier noël de leur Bébé Loup… N’est-ce pas ?

Amener son premier paquet, la voir attraper le papier, le déchirer (et essayer de le manger !) était mon plus beau cadeau… Et quand en plus, le cadeau lui plaît et qu’elle l’attrape tout de suite pour jouer avec, c’est la cerise sur la gâteau, le confit de figue sur le foie gras !

Des repas en famille, à n’en plus finir…

Sur fond de Last Christmas de Wham!

Le 24, 25 midi et soir, le dimanche 30, le 31, le 1er janvier… On le sais, les vacances de noël sont très riches…en calories ! On mange en famille, entre amis tous les jours en voyant défiler, fruits de mer, foie gras, saumon fumé, cuisse de sanglier, magret de canard et bûche au chocolat (merci le citrate de bétaïne) ! Bébé Loup a donc suivi le mouvement et partagé dans l’excitation générale tous ces « joyeux noël, bonne année, bonne santé… ». Et elle s’en est sortie parfaitement ! Partager tous ces moments va me laisser beaucoup de souvenirs de son premier noël. Des goûters donnés par les cousins, partager ses nouveaux jeux avec la copine, vouloir tenir les cartes de papa pendant la traditionnelle partie de tarot, prendre le bain avec tonton… Les années précédentes, ces moments en famille étaient rapidement synonyme de papy qui a bu un coup de trop, de la dinde un peu trop cuite, de la bûche écœurante que je n’arrive pas à finir et finalement, cette année, de nouveaux moments se sont installés dans ma mémoire faisant presque disparaître les petits loupés traditionnels

 

J’attendais ces fêtes de fin d’année avec un peu d’appréhension je l’avoue… Les derniers temps en têtes à têtes avec Bébé Loup (sur plus d’une semaine j’entends) remontaient à mon congé maternité et pouvaient rapidement être synonyme de galères. Aussi intenses s’annonçaient-elles, j’avais un peu peur que l’excitation générale ne nous transforme Bébé Loup en Bébé chouinou, fatigou, râlou… Et finalement, pas du tout ! Ces vacances nous ont fait beaucoup de bien et laissent un souvenir chaud et sucré de son tout premier noël… Il y a un an, je me serais certainement sentie nounouille d’écrire des choses pareilles… Il y a quelques mois, ça me semblait impossible… Et finalement, je suis fière et heureuse de ce premier noël en famille

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s